Les quartiers stigmatisés du sud, les terres qui s’offrent aux dangers impitoyable des ouragans, la tabula-rasa laissée par la guerre, le rationalisme poussé à son apothéose dans son insertion dans la grille américaine, une station spatiale bientôt ensevelie par la remontée des eaux due au réchauffement climatique,…

Partant d’une condition urbaine généralement problématique, ravagée par les populations qui s’entre-tuent et qui saccagent la nature, de nouvelles problématiques entrent dans le champ gravitationnel de nos préoccupations. 

L’ équipe n° 2 sélectionné le 17 septembre 1962 comprend 9 hommes pour le programme Gemini et Apollo

ORBITA, collectif du XXI siècle, gravite autour des problèmes qui affligent l’humanité de ses plus profonds changements en bouleversant ses equilibres. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *