Propriété privée: Droit de jouir de disposer et le droit d’user des choses de la manière la plus absolue, dans la limite des restrictions établies par la loi. “Il s’agit de la propriété qui appartient en propre à un individu, ou à plusieurs personnes privées, ou encore, depuis le XXe siècle, à une entreprise ou une autre personne morale.” (wiki) La propriété privée est définie comme suit dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 (Legifrance): 

Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Privé: Qui concerne quelqu’un dans sa personne même, dans sa vie personnelle (sens 1). Qui ne concerne pas le public, qui se fait sans témoins, en dehors d’un cadre officiel (sens 2). Qui n’est pas ouvert à tout public, qui est réservé à un groupe de personnes (sens 3). Qui appartient en propre à quelqu’un à un groupe, qui s’y rapporte (sens 4, cf Propriété Privée). Qui ne dépend pas directement de l’État, de son administration.. Par opposition à public ou étatique. (sens 5).

Propriété: est la “possession” d’un bien meuble ou immeuble ou d’une production intellectuelle, reconnue et consacrée par une autorité (divine ou humaine), la société, la loi, la raison générale ou le consentement universel, etc. C’est selon Pierre-Joseph Proudhon une usucapion ou une usurpation. (wiki)

Bien meuble: Une des deux catégories juridiques définissant les biens. Un bien meuble peut-être déplacé (ou pourra l’être dans un futur proche), et n’est pas solidaire du sol. Cela comprend aussi les biens pouvant se déplacer par eux-mêmes (véhicules…)

Bien Immeuble: Une des deux catégories juridiques définissant les biens. Biens rattachés au sols, comprenant le sol, les forêts et les plantes ainsi que les constructions. 

Usucapion: La prescription acquisitive, ou usucapion, est le fait d’acquérir juridiquement un droit réel que l’on exerce sans en posséder de titre, après l’écoulement d’un certain délai, dit de prescription, pendant lequel toute personne peut le contester ou le revendiquer en justice. Ce droit peut être mobilier (par exemple une marque, un objet) ou immobilier (par exemple la propriété d’un immeuble ou d’une servitude continue apparente). (wiki)

Usurpation: en droit, l’occupation de quelque bien ou droit de la part d’un injuste possesseur, qui s’en est emparé de son autorité privée ou même par violence.

Occupation: Action d’habiter un lieu , local, d’y séjourner de manière durable. Rester en masse dans un lieu de travail pour manifester un mécontentement, une revendication. Prendre un espace et l’utiliser. Être établi en maître dans un pays, une région, s’y installer en substituant son autorité à celle de l’état envahi ou en prendre possession militairement. 

Occupation israélienne de territoires revendiqués par les Palestiniens

On parle souvent des « Territoires occupés » pour définir les zones dont Israël a pris le contrôle à la suite de la Guerre des Six Jours de 1967. 

Territoires « occupés » ou « disputés » ? Les diplomates évoquent plutôt des « territoires disputés » dans plusieurs autres conflits territoriaux. Par exemple, on ne parle pas d’occupation pour le Cachemire, revendiqué par l’Inde et le Pakistan, ni pour la région du Haut-Karabagh, revendiquée par l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Les incursions militaires marocaines au Sahara occidental, qui n’est pas sous souveraineté marocaine d’après les déclarations de la Cour de Justice Internationale en 1975, ne sont pas non plus qualifiées d’occupation.    (wiki)

Appropriation:  Action d’approprier quelque chose à quelque chose d’autre, d’être approprié à. Action de s’approprier quelque chose: d’usurper la propriété de quelque chose ou quelqu’un. L’appropriation est une forme d’expression de l’art contemporain. elle est généralement associée à l’art conceptuel et se rapproche du détournement.

Dans le sens le plus étroit, on parle d’appropriation si « des artistes copient consciemment et avec une réflexion stratégique » les travaux d’autres artistes. Dans ce cas, l’acte de « copier » et son résultat doivent être compris également comme de l’art (sinon, on parle de plagiat ou de faux). 

Frontière:  Une frontière est un espace d’épaisseur variable, de la ligne imaginaire à un espace particulier, séparant ou joignant deux territoires, en particulier deux États souverains. Les fonctions d’une frontière peuvent fortement varier suivant les régions et les périodes. Le terme de frontière est marqué par un symbolisme fort, basé sur des connotations telles que barrière ou jonction.