Certaines ressources se régénèrent.
Certaines ressources sont limitées.
L’homme les épuise, il bouge.

L’homme est lassé.
Il se façonne des lieux.
Ces lieux sont des illusions.

L’espace devient artificiel.
Cet espace est non-modifiable.
Il est inépuisable.

L’espace n’est plus le lieu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *