Maison, document historique, expression géographique, expression sociale, heritage des époques passées, dimensions publique, comme objet dans la ville, dimensions privée, univers domestique, doit plaire à tous, répond à un besoin de confort, machine complexe, construit l’imaginaire urbain, identité de l’espace urbain.

Sebastiano Serlio, Tutte l’opere d’architettura, Venezia, 1584

La capacité de l’architecture de proposer des compromis entre les règles de la ville (géométrie irrégulière de la parcelle) et une idée de maison qui doit répondre aux attentes esthétiques et fonctionnelles.

Pierre Le Muet, Manière de bien bastir pour toutes sortes de personnes, 1647

Comment organiser rationnellement les maisons contiguës

Jacques-François Blondel, De la distribution des maisons de plaisance …, 1737

Illustration de la distribution pour un grand hôtel parisien où on comprend la manière de vivre, les parcours, les invités, habitants, domestiques. C’est la maison qui indique les méthodes de vie spécifique.

Typologie, Die Wohnung für das Existenzminimum, 1930

Grande production de manuels dans les premières décennies consacrés à la maison et qui indiquent dans l’idée de l’existence minimum mais sans perte de qualité. Le corps humain atteint l’unité de mesure de base. Dans les manuels on trouve des typologies spécifiques. Approche mécanique mais très utile. Existence minimum, donc problématique de faire des logements économiques, facile à construire en peu de temps, et réduction des surfaces qui ne doit pas produire une perte de qualité.

Georges Perec, Espèces d’espaces, 1974

Description de ce qui se passe dans un logement français en fonction de l’activité journalière d’une personne. La maison est un outil, une machine.

Chaque type présente une distribution particulière, même si dans le cas des maisons collectives, les éléments à distribuer sont peu nombreux. La contrainte technique représentée par le couplage des éléments d’eaux sont très fortes. Dissociassions des canalisations offre une grande liberté.