Hans Staub, 1943, © Fotostiftung Schweiz

Le plan Wahlen ou bataille des champs, « est un plan d’extension des cultures et d’augmentation de la production agricole qui devait assurer l’approvisionnement et même amener à l’autarcie alimentaire durant la Deuxième Guerre mondiale » en Suisse. L’intention principale de Friedrich Traugott Wahlen était de permettre d’accroître la production afin de subvenir à l’approvisionnement en cas d’arrêt des importations. Wahlen insista sur l’importance des quatre points suivants: « stricte gestion des réserves, utilisation de toutes les possibilités de terres ouvertes, récupération, enfin mise à profit systématique des moyens de production, par exemple de la main-d’œuvre en limitant sans distinction toutes les activités n’ayant pas un intérêt vital. »

Lorsque l’on reconnaît une situation de crise, nous voyons que des moyens peuvent être mis en place de manière extrêmement rapide et efficace. 

La ville verte peut être productive pour sa population, sans toutefois prétendre à une autarcie complète. Les jardins urbains peuvent avoir un rôle didactique, retrouver le common knowledge lié à la terre peut être un outil pour l’auto-organisation. Pouvons-nous retrouver une culture de la suffisance, opposée à la culture de l’hypermarché et de l’hyperabondance ?

Source