On nait, on vit, on meurt. 

Le domestique nous accueille dès notre naissance. Il nous berce, nous pousse et nous fait grandir. 

On y vit nos aventures, nos erreurs, nos réussites, parfois nos échecs. 

Vient finalement la sentence. 

Superstudio a traité ce thème d’une manière froide et rationnelle dans “12 Cautionary Tales For Christmas”. Ces douze villes dystopiques nous laissent imaginer un futur différent, celui de villes où on ne reconnait presque plus la ville. 

La quatrième ville est apparentée à un vaisseau spatial.  

One revolution every 80 years pour cette grande roue rouge de 50m de diamètre.

The external ring is divided into 80 sections of 2 cabins each, one above the other. In each cabin sleeps one of the 156 members

Une cabine qui se répète 156 fois. La domesticité est impartiale. 

Members of the crew sleep form birth to death

Après 79 années de révolution pour l’humain qui habite la cabine, air escapes though the fissure and annuls the pressure of the cabin. But before dying of asphyxia, the passenger dies of total hemorrhage

Dans la mort comme dans la naissance et la vie, l’Homme n’est pas unique. 

N’oublions pas, a city is a mother who looks after her children, furnishes them with all they require and decides how they shall be happy

Cette ville questionne la monotonie et la suprématie politique

La troisième ville est apparentée à une New York cérébrale

Where central park once was, la ville est rapportée dans une forme cubique de 180ft. La présence humaine est uniquement cérébrale, every (under)cube is filled with a liquid which supports a brain

La ville est intelligente, le cube est capable de transformer la lumière en energy necessary for the functioning of the city

Un total de 10,000,456 brains live in the city

L’humain est de nouveau traité en égal, la distinction n’est jamais faite. Chaque être est un cerveau, rien de plus.

Cette ville questionne elle aussi la monotonie et la suprématie politique

La douzième ville est apparentée à une dictature écrite

La géométrie de la ville est très claire, elle consists of a series of parallel buildings 10m high, 30m wide and 10 km long, with a distance of 3 m between them

De nouveau, chaque habitant est traité de la même manière, single, identical houses with a central corridor and rooms to right and left

Chaque personne possède le livre qui règle la ville. Celui ci a une particularité : il est divisé en une partie lisible à la lumière naturelle, l’autre à la lumière infra rouge. Pour ceci, les bâtiments traitent l’ambivalence dans l’éclairage. Inside each building is a tunnel, dans lequel c’est l’infrarouge qui prévaut. Dans la maison, il est possible d’avoir un accès à la lumière naturelle. 

the book which rules the life of the citizens is made in such a fashion that the left hand page (ethics) can be read only by outside light and the right hand page (behavior) only in the dark with infra-red light

Selon s’il faut consulter l’éthique ou le comportement, la personne se déplacera en fonction. 

Cette ville questionne la morale et l’ambivalence

La septième ville est apparentée à une bande transporteuse de production.

Celle ci loge 8 millions d’habitants. Elle est constamment en mouvement unrolling like a majestic serpent

A l’avant de ce reptile se trouve the Grand Factory, celle ci exploits the land and the underground materials of the territory it crosses and from these marvelously extracts all that it requires for the construction of the city

Lors de ses déplacements continues, la ville pille les ressources sur lesquelles elle avance. Elle se déplace à une vitesse de 1 ft 2 1/2 inches per hour

L’analogie à notre mode d’utilisation des ressources terrestres est fort, nous prenons ce qui est à notre portée puis nous nous déplaçons dans la parcelle d’à coté lorsqu’il n’y a plus ce dont nous avons besoin sous nos pieds. 

Dans cette ville, la modernisation est sans limite, chaque habitants souhaite toujours posséder les éléments les plus récents, the greatest aspiration of every citizen is to move more and more ofter into a new house because the houses produces are continually modernized and equipped with the yet more perfect commodities 

La ville a besoin de ce mouvement perpétuel car four years after construction (…) objects, accessories and the structure of the houses themselves decay

Cette ville questionne notre rapport aux ressources et à l’obsolescence programmée

Source : 12 Cautionary Tales For Christmas, Superstudio