Dalle : série de poutre alignée
Structurellement, une dalle en béton armé, sollicitée par une charge uniformément répartie et reposant sur deux murs, peut être découpée en plusieurs bandes. Chacun de ces morceaux fonctionneraient de la même manière que des poutres.

.

La poutre : éléments aux multiples fonctions
La poutre est une structure porteuse horizontale destinés à supporter des charges entre et au-delà des points d’appui. Il reçoit en général des charges verticales qu’il transmet sur ses appuis. La poutre peut également servir de mur lorsque sa hauteur est égale à celui d’un étage, on parle dans ce cas de poutre-cloison. Limité car fonctionne comme un arc avec tirant. 

Jean-marc Lamunière, murs colonne, 1987

Le mur : délimiter, enclore, soutenir Le mur se distinct de la paroi par le fait qu’il permet de porter des charges. Mais son sens premier découle de sa volonté de créer une enceinte. Il délimite deux mondes comme un extérieur et un intérieur, sépare des espaces distincts. 

.

La colonne : un mur percé La colonne est le moyen structurelle vertical le plus primitif faisant référence au prémices de l’architecture avec la cabane de Laugier. On pourrait décrire la colonne comme étant un mur réduit au minimum structurel nécessaire. 

Kahn: la colonne creuse

Pour le projet des laboratoires Richards, Kahn travaille avec le principe des espaces servants et servis : au lieu de placer les gaines au centre du bâtiments, il crée une série de cellules, comme des colonnes carrées évidées, qui contrôlent la circulation des fluides.

.

.

Dans le temps on construisait avec des pierres pleines. Aujourd’hui il nous faut construire avec des”pierres creuses”.

Louis Kahn, les espaces, “l’ordre et l’architecture” (1957), in silence et lumière, Editions du linteau, Paris, 2006.