Aristote parle de la ville comme un Synœcisme, se dit en grec sunoikismós, un rassemblement de personne de tribus familiales différentes, chacun ayant sa propre histoire, allégeance et croyance dans le but de fonder une nouvelle cité.

Amélioration de la situation des migrants dans un camp

Pallier à l’ennui, surpeuplement et insalubrité

Nouveau territoire sans maître

Nouvelle société multiculturelle

Nouvelle intensité métropolitaine

Prototype réplicable

Zone de transit / zone d’ancrage

Nomade / sédentaire

On agit aujourd’hui

Catalyseur du flux irrégulier