Tempelhofer Park était jadis un des trois aéroports de Berlin. Construit en 1923 puis fermé 85 ans plus tard (2008), cet ancien aéroport international a été transformé en 2010 en un immense parc de 380 hectares.  Jusqu’à sa fermeture, il fut le plus ancien aéroport commercial au monde. C’est également le premier à être desservi par un métro. 

Au fil du temps, l’aéroport a eu plusieurs fonctions. Pendant WW2, il accueillait un camp de prisonniers qui construisaient des avions. Puis, lors de la guerre froide et la division de Berlin, il a servi de pont aérien, le transport par air étant bien plus facile que le transport terrestre. En effet, les Américains et les Britanniques l’utilisaient pour ravitailler Berlin Ouest depuis la République démocratique allemande, que ce soit en nourriture, en vivres ou en charbon. Dès 1975, l’aéroport se retrouve économiquement en difficulté car un nouvel aéroport à Berlin, l’aéroport de Tegel, le remplace petit à petit. 

En 2010, le jour commémorant le 65e anniversaire de la capitulation du IIIe Reich, le parc est ouvert au public. Depuis, il symbolise pour beaucoup la liberté. 

En 2014, les Berlinois rejettent à 65% une proposition du gouvernement de transformer l’espace public en logements et commerces. 

Actuellement, les Allemands utilisent ce parc comme espace de détente pour se reposer, faire du sport, des pique-nique, etc. Cette grande étendue d’herbe est cependant critiquée pour son manque d’infrastructures et d’arbres bien qu’on y trouve quelques potagers communautaires. En cas de forte chaleur, il n’y a pas d’ombre, ce qui rend l’espace pénible à utiliser.

Ainsi, notre projet, en s’implantant dans cette espace vide de la ville de Berlin, ambitionne d’apporter une installation en adéquation avec la volonté des habitants de Berlin de conserver l’espace public. La plateforme vient ainsi s’inscrire dans le site sans l’écraser : élevée sur des pilotis, le sol reste praticable par le public. L’objectif est donc de proposer une nouvelle manière d’investir les lieux sans le privatiser. Les deux pistes d’atterrissage encore très utilisées pour y faire tout type de sport seront conservées et délimiteront un nouveau parc, cœur de la ville verte. Cette barre de nature permettra non seulement d’apporter l’ombre et la fraîcheur tant souhaitée par les utilisateurs du parc mais deviendra également une source de nourriture pour les utilisateurs de la plateforme, tout comme a pu l’être le pont aérien.

Implantation dans Tempelhofer Park
Barre verte
Coupes Ouest-Est et Nord-Sud

Sources

Aéroport de Tempelhof, Wikipédia

https://www.visitberlin.de/fr/tempelhofer-feld-tempelhof-champ