Comment perçevoit-on nos villes aujourd’hui ? Comment peut-on se créer notre propre image d’une identité métropolitaine ? Est-il possible de créer un dialogue avec notre habitat ?

Le développement de l’art du design urbain est lié à la création d’une audience critique et attentive. Si l’art et l’audience se développent ensemble, nos villes deviendront une source de bonheur quotidien pour tous.

Paths

Edges

Districts

Nodes

Landmarks

“ None of the elements type isolated above exist in isolation in the real case. Districts are structured with nodes, defined by edges, penetrated by paths, and sprinkled with landmarks ”

Les 5 composantes de la ville d’après Kevin Lynch

“ As an artificial world, the city should be so in the best sense : made by art, shaped for human purposes ”

The Boston Image of derived from verbal interviews
The Boston Image as Derived from sketch maps
The distinctives Elements of Boston
The visual form of Boston as seen in the field

If an environment has a strong visible framework and highly characteristic parts, then exploration of sectors is both easier and more inviting

La ville moderne doit être organisée d’après un motif compliqué, continu et unitaire mais à la fois intriguant et mobile. Il doit être plastique pour correspondre aux habitudes de tous les citoyens, prête à changer de fonctions et de signification et réceptive à la formation de nouvelles images.

La ville moderne doit inviter à explorer. Il faut un environnement bien organisé mais aussi poétique et symbolique, un environnement qui parle à chacun. La clarté de la structure et la visibilité de son identité sont les premières étapes du développement de symboles forts. 

La ville moderne regroupe les individualités autour d’une image forte.